AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une partie de cache-cache ? [ Jared Grimm ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William Grimm

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 10/11/2009
Localisation : Where are you Jared ?
Humeur : ...Je boude X3 !


Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

MessageSujet: Une partie de cache-cache ? [ Jared Grimm ]   Sam 28 Nov - 22:18

Wonder-nightmare à toujours était un vaste pays riche en couleur, un endroit aussi magnifique que terrifiant que immense et remplis de cachettes. En sommes, un endroit magnifique pour une partie de cache-cache. Quelle chance pour ce cher petit Wiliam , lui qui aime tant ce jeu !! Bien sûr, ce pays imaginaires n'était pas aussi sécurisé que le petit jardin de sa grand-mère, alors mieux valait être prudent ou le grand méchant loup pourrait bien venir le manger, lui et son frère. D'ailleurs ! En parlant de son frère ! Lui n'était pas même au courant de ce petit cache-cache improvisé par son jumeau aux idées aussi puériles que bêtes. Mais après tout, cela était une sorte de test pour voir l'étendu du don que ce monde leur avait légué ! Il allait bien voir si Jared pouvait le localiser aussi loin que ça.

En effet, notre jeune ami avait marché durant une bonne trentaine de minutes de sorte à se retrouvé bien loin du petit abri temporaire où avait élue refuge son frère et lui. Une sorte de petite maison abandonnée entourée d'un grand pâturage bien vert que même un énorme troupeau de vache aurait eu peine à raser. Il avait marché tant et si bien qu'il se trouvait à présent dans une petite forêt où il n'y avait aucun chemin de tracé et ne semblait avoir aucune âme humaine qui y vive. Bien que sans vie, l'endroit n'était, d'apparence, pas terrifiant. La seule chose qui pouvait effrayait les
voyageur était le souffle du vent dans les tronc d'arbres, créant une mélodie lugubre. Vous l'aurez compris, l'apprenti écrivain n'était pas vraiment rassuré. Il trouva néanmoins refuge dans un petit trou au milieu de quelques rochers, une sorte de grotte miniature où devait loger une petite famille de renard, du moins si il y en avait dans ce pays cauchemardesque. Il pria néanmoins pour qu'aucun petit animal roux ne vienne lui mordre le derrière pour lui prier de déguerpir de sa cachette tout autant improvisé que cette fugue et, après quelques minutes d'attente terrifiant d'un mangeur de popotin, William croisa les bras, soulagé qu'il ne soit rien arrivé à ses petites fesses.


Dieu que le temps était long sans son frère adoré , et puis, êtres assis dans un trou n'était pas la plus drôle des activités possibles et envisageable. C'est donc après un long moment d'attente, de 10 minutes -....- que William se releva, sortant à pas de loup de son campement de fortune. L'air était frai et déjà beaucoup plus respirable que dans cette petite grotte. Mais ce calme et cette chance n'étaient-ils pas inhabituel ? Oh que si ! Quelque chose devait toujours gâcher le moment ! Comme dans les films, il se passait toujours quelque chose et ladite futur catastrophe fut annoncée pa run sinistre craquement sou les pied du petit blondinet qui n'eut même pas le temps de faire un pas de plus que la mousse et les racines cédèrent sous son poids, laissant le jeune Grimm dégringoler dans le vide. Un gros nuage de poussière se souleva sous la chute du garçon, faisant tousser celui-ci et le salissant. Un trou. Un trou lugubre, profond et peu spacieux, digne d'une tombe. William, plus qu'inquiet, regarda de tous les côtés pour constater les faits et tenta même de remonter la parois terreuse. Mais ce fut en vain. A chaque fois qu'il essayait de s'accrocher aux racines, celles-ci cédaient sous son poids. Il finit par relever la tête vers le ciel, cacher par le poudroiement de la terre.


- JARED !!!


Comme à chaque fois qu'il se mettait dans une mauvaise situation, William avait pour habitude d'appeler son jumeau au secoure, n'étant pas débrouillard et étant facilement apeuré. Il l'était d'ailleurs à ce moment même. Une crise d'angoisse le prenait et les larmes commencèrent à couler quand il n'entendit personnes venir. Il continua de crier de toute ses forces si bien que sa voix dérailla bientôt.

- Jared, où es-tu ?...


Cettepartie de cache-cache improvisé fut la pire des idées qu'il n'eut jamais eu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Grimm

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 26
Localisation : In your worst nightmares ! muahahah !
Humeur : Fufufufu ! UwU


Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

MessageSujet: Re: Une partie de cache-cache ? [ Jared Grimm ]   Dim 29 Nov - 18:36

Depuis leur arrivée en ce monde étrange, Jared et William avaient cherché un moyen de revenir en leur réalité. Ils avaient depuis quelques jours éluent domicile au sein de ce qui semblait être une forêt. Bien que quelques bizarreries aussi bien auditives que visuelles puissent troubler la quiétude de leurs âmes, les deux jumeaux s’étaient habitués. Les chants merveilleux d’oiseaux-papillons comme ils n’en avaient jamais vu, titillaient leurs oreilles délicates et quelques rayons du jour s’étaient frayés un chemin jusque dans leur demeure provisoire. Il s’agissait d’une sorte de cabane faite de simples branchages et feuillages.

Un halo de lumière vint réchauffer la peau nue d’un des deux petits hommes. Une chaleur corporelle manquait à son flanc : son frère, cette absence lui fit ouvrir les yeux. Il constata que son frère avait disparut, il le vit au loin courir à travers les feuillages et enfila son pull large assorti à ses yeux tout en grommelant quelques paroles incompréhensibles et se frottant les yeux. Ses chaussures aux pieds, il commença à courir, s’apercevant que son double était en train de trop s’éloigner. Il cria son prénom, essayant d’utiliser le don qui leur avait été offert à leur venue.

Après quelques minutes, il comprit le stratagème de son frère, ce dernier voulait surement qu’il utilise ce don, c’est ce qu’il fit donc. Fermant les yeux, Jared se concentra, essayant de détecter la présence de son autre moitié, il finit par frissonner, ses yeux toujours fermés, parcourant la forêt en revoyant le moindre pas de l’autre petit homme blond. Il alla même jusqu’au renflement entre quelques rocher, un léger sourire sur ses lèvres et revoyant William et ressentant ses craintes. Une voix le tira de ses pensées. Ils étaient seuls dans cette forêt, peut-être bien, mais William s’était mis en danger en s’éloignant de son jumeau ! Qui plus est, alerté par le cri de son frère qui se cassait en un sanglot l’effraya, ses yeux écarquillé, Jared se mit à courir plus vite, espérant qui ne soit rien arrivé de grave.

Les larmes commençaient à monter, s’imaginant le pire, sa vue, troublée par ces quelques traitresses ne lui permis pas d’éviter une racine qui venait de sortir. Jared aurait juré que celle-ci était sortie à l’instant même où il franchit la limite entre l’arbre auquel elles appartenaient et l’autre coin de la forêt, mais il n’en était pas sûr. Le petit homme était à terre, se relevant en essuyant ses larmes, essayant de se calmer, ne remarquant pas un peu de sang sur son genou. Il finit par voir une petite main dépasser d’un fossé, se pencha par-dessus et aperçu son frère.


« WILLIAM GRIMM ! »

Jared, souffla un bon coup, évacuant tout le cumul de stresse en ces seuls mots. Il n’était pas en train de le disputer comme il est bien tentant de le croire, mais au contraire, par ces simples mots lui imposer le calme, espérant qu’il cesse de geindre afin de trouver tout deux une solution. Jared se mordit la lèvre, fixant sn frère, content de le voir puis s'agenouilla pour lui tenir la main. Il sourit puis, de nouveau réunit se mit à rire.

« Ne me fais plus peur comme cela, veux-tu ? Qui sait ce qu’il aurait pu se passer en ces lieux ! Nous ne les connaissons pas...Maman et Nina nous ont appris à être prudent, ne pas se montrer vigilant c’est leur désobéir William...tu ne le referas plus n’est-ce pas ? »

Le petit homme se jugea trop sévère par rapport à son double, il ajouta tout en lui caressant la main :

« Je m’excuse...de t’avoir parlé ainsi, mais j’ai eu terriblement peur...tu comprends ? J’ai peur quand nous sommes séparés ici William. Hm...bon je vais essayer de te sortir de là, ne bouges pas ! »

Retour des plaisanteries avec cette dernière remarque, mais également de leur bonne entente. Jared se saisit d’une liane ou ce qui semblait être assez solide et long pour pouvoir l’aider à retrouver son frère au même niveau que lui. Il la lui tendit puis appuya sa jambe sur un arbre tout en tirant sur la liane.

« William, accroche-toi, d’accord ? »

Après quelques efforts, le deuxième garçon se retrouva sur la terre ferme, à leur niveau. Aussitôt, le blondinet lâcha la liane pour rejoindre son frère et s’assurer qu’il ne s’était pas fait mal en tombant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Grimm

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 10/11/2009
Localisation : Where are you Jared ?
Humeur : ...Je boude X3 !


Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

MessageSujet: Re: Une partie de cache-cache ? [ Jared Grimm ]   Mer 9 Déc - 18:04

C'est au moment où le petit William n'avait plus aucun espoir que son frère le retrouve et qu'ils ne rentre plus jamais chez lui qu'un cri se fit entendre. On l'appelait et cette voix lui était familière, elle ressemblait à la sienne, mais rien à voir avec l'écho. Le jeune Grimm n'eut pas de peine à reconnaître la voix de son frère, ce qui eut pour effet de le calmer. Il se stoppa net et jetta un coup d'œil vers le haut du trou et, sans surprise, reconnut la silhouette de son jumeau qu'il avait peine à voir tant ses yeux étaient embués de larmes. Il renifla et essuya le chagrin liquide qui coulait de ses grand yeux bleu d'un revers de manche.

Jared s'agenouilla devant le creux et saisit la main de son frère qui se mit sur la pointe des pieds pour éviter que, dans un chute malencontreuse, son jumeaux ne dégringole avec lui. Son frère rit, lui souriant, tandis que William le regardait avec des yeux suppliants, ne voulant pas une minute de plus rester dans ce trou de malheurs. Il se promit d'ailleurs qu'une fois sorti de se pétrin, il sauterai dans les bras de son cher frère.

Son double lui fit gentiment la morale, sur un ton sérieux, comme quoi cet endroit était bien trop dangereux pour faire ce genre de «farce». Mais cela, le jeune William le savait bien, et puis, il connaissait le discours par cœur, son frère le lui avait dit tant de fois qu'il ne les comptait plus. De plus, il ne faisait pas ça pour embêter son frère, pour lui, faire ce genre de bêtises était un moyen de ce détendre et de faire oublier où ils étaient coincés avec son frère. Mais le problème était que ses jeux devenaient mortels pour le petit imprudent qu'était le blondinet.

Son frère lui caressa finalement la main, atténuant la peur de William, puis, prévenant qu'il allait le sortir de là toujours sur le ton de la rigolade, ce qui rendit son sourire au jeune enfant, et jeta une liane dans le trou.

-Accroches toi ! Lui dit-il

Et c'est ce qu'il fit, entourant la liane de ses petites main tremblante et s'agrippant de toute ses forces à celle-ci. Un tas de poussière se souleva si bien que William ne savait plus si il était toujours dans ce maudit trou ou bien dehors, et c'est une fois que le poudroiement s'estompa qu'il put voir son frère, bien en face de lui, et dans un élan de joie, sauta dans les bras de celui-ci si bien que les jumeaux tombèrent au sol.

- Je suis désolé !! Je recommencerais plus !!! désolé !!

Il sanglota et serra son frère contre lui à tel point que le pauvre devait étouffer. Puis, quelques minutes plus tard, le temps qu'il se calme, william se releva, aidant son frère à son tour. Il remarqua au passage un peu de sang qui perlait du genou de son frère et fronça les sourcils, légèrement inquiet.

-Tu es tombé ?

Il écarquilla les yeux, comme un petit poisson priant de ne pas passer a la casserole, les larmes aux coins des yeux, et regarda son frère, le menton tremblant.

- g-gomen nii-chan ! C'est de ma faute !! Gomeeeen !!!

Il serra de nouveau son frère dans ses bras au point de l'étouffer, ce qu'il ne remarqua toujours pas, tout en arrêtant pas de geindre «désolé !». Si un fou était passé par là, c'est sûr qu'il n'aurait eu aucun mal à les repérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Grimm

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 26
Localisation : In your worst nightmares ! muahahah !
Humeur : Fufufufu ! UwU


Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

MessageSujet: Re: Une partie de cache-cache ? [ Jared Grimm ]   Jeu 10 Déc - 21:49

Affolé comme il ne l’avait surement jamais été, William avait appelé au secours son double qui l’avait rejoint aussitôt, non sans avoir cherché bêtement sans utiliser le don qui leur avait été conféré en entrant en ce monde. Un monde ? Peut-être bien, ou alors, un jeu qui consistait à tester jusqu’à quel point les deux enfants pouvaient tenir loin de leur famille au milieu d’un monde plus dangereux que le leur, or, les deux garçons n’avaient vu aucune caméra. Etait-ce seulement réel ? L’accident avait-il était mis en scène ? La véritable question étant de savoir ce qu’ils faisaient ici et comment en sortir. S’étant mis dans un situation qui aurait pu les mettre en grave danger, William, avait appelait au secours. Pour en revenir à ce sujet, le petit homme qui lui servait de frère et également de double était apparu dans les quelques minutes qui avaient suivies les plaintes du jeune homme.

Trouvant son frère à la limite de pleurer, Jared s’était mis à genou pour lui caresser la main. Il savait parfaitement que son frère avait agi pour essayer de leur faire oublier leur peine commune, retombant dans leurs habituelles querelles d’enfant puisque, généralement l’un des deux cherchait continuellement à perturber l’autre. Encore que, se quereller, chez les Grimm arrivait très peu, on pourrait plus qualifier leurs actes de bouderies momentanées ? Quoi qu’il en soit, Jared voulait retrouver le corps de son frère prêt du sien, il déploya toutes les maigres forces qu’il possédait pour tirer je jeune homme de son trou à l’aide d’une sorte de liane et d’un arbre qui, lui semblait-il avait bougé, ce n’était que son imagination, se disait-il...mais grave erreur...ne dit-on pas que les murs ont des oreilles ? Et pourquoi les arbres ne vivraient-ils pas ?

Une fois que William fut remonté, ce dernier se rua sur son jumeau, le faisant tomber par la même occasion. Mais Jared n’allait pas s’en plaindre, bien au contraire, il soupira, le serrant contre lui, riant de la dernière parole du bonhomme puisqu’il était vrai que tous deux apprenez vite et que William tiendrait sa promesse de ne plus recommencer. Jared se faisait littéralement étouffer par l’autre blondinet, plissant un œil, gonflant son petit ventre sous celui, quasi similaire, de son autre lui pour lui faire comprendre. Il ne le lâcha pas pour autant, passant ses mains dans ses cheveux en lui souriant, essayant de le rassurer par ce regard qui devait lui rappeler leur ainée. Quelques larmes vinrent troubler la vue de William, ce qui eut pour effet de prendre par surprise le deuxième garçon, ses yeux se mirent à le piquer. Il les ferma pour les rouvrir rapidement, déposant ses lèvres sur l’une des joues de sa réplique, sa main venant caresser la seconde, puis sa bouche dévia près de l’oreille du garçon, chuchotant docilement quelques paroles.


« A...Arrête de pleurer nii-chan, je vais pleurer aussi sinon ! »

Il laissa échapper un petit rire, nichant le bout de son nez dans le creux du cou couleur lait de son frère, restant ainsi quelques instant à écouter les battements rapide du cœur de ce dernier. Lorsque bientôt le rythme redevint normal et que Jared n’entendit plus que des reniflements, William se releva en tirant par la main le blondinet. C’est à ce moment qu’il remarqua l’égratignure sur le genoux du petit homme, se morfondant en excuse, investissant toute son attention à l’étreinte nouvelle de Jared. Celui-ci d’ailleurs, sourit puis embrassa son frère de nouveau, le priant de se taire en lui susurrant des « chut » au creux de l’oreille.

« William, cesse donc de pleurer, tout va bien d’accord ? Ce n’est pas grand-chose, je suis tombé parce que j’ai eu peur pour toi et je n’ai pas vu une racine au sol. Mais si tu ne veux pas que l’on s’attire d’autres ennuis plus fâcheux alors, cesse de geindre, veux-tu ? Je suis là et je ne te lâcherais plus ! »

Pour prouver ses dires, Jared se saisit de la main pareille à la sienne, la serrant doucement, caressant le dos à l’aide de son pouce. Le soleil, ou ce qui semblait éclairer et réchauffer la verdure autour d’eux ainsi que les petits habitants que l’on entendait quelques fois et qui résidaient en ces lieux, frappait fort. Les frères Grimm n’ayant pas une santé robuste pouvaient être sujet à quelques vertiges et malheureusement c’est ce qui n’allait pas tarder pour le jeune Jared. Il s’asseya contre un arbre, prit d’une soudaine fatigue.

« William...il je vais me reposer un peu, ça ne te dérange pas ? Tu devrais te mettre à l’abris du soleil toi aussi, il n’y a pas d’eau apparemment et nous risquons l’insolation »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Grimm

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 10/11/2009
Localisation : Where are you Jared ?
Humeur : ...Je boude X3 !


Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

MessageSujet: Re: Une partie de cache-cache ? [ Jared Grimm ]   Mar 23 Fév - 0:07

William sourit légèrement,essuyant les quelques larmes qui perlaient aux coins de ses yeux. Iln'avais qu'une hate : quitter cette large étendue verte quivenait qui lui avait joué un bien mauvais tour. Mais avantmême qu'il commence à avancer, la main de son frèrese dénua de la sienne, pour sa plus grande surprise. Il seretourne vers Jared, s'apprenant à lui demander ce qu'il sepasser et, comme d'habitude, Jared répondit à laquestion qu'il n'avais pas encore posé.Une insolation ? Pasd'eau ? William s'assit aussitôt aux côté de son frère, caché sous l'ombre de l'arbre.

Jared disait vrai, les jumeaux Grimm n'avait jamais été de robustes petits hommes. Hélas, cette fois, le plus débrouillard des deux avait était touché en premier par la chaleur ! Et quel chaleur ! Presque étouffante ! Heuresement, Jay' semblait être le seul touché pour le moment, William priant pour que son tour n'arrive pas aussi vite. Un pause s'imposait donc, et elle ne risquait pas d'être courte.

- Hey Jared... Apostrpha William, Tu te souviens de l'histoire de grand méchant loup ?

Le blondinet frissonna rien qu'à en parler. Le grand méchant loup, depuis toujours, havais hanté ses nuits. Pour cause ! Diane ne cessait de lui dire que si il n'était pas sage, un grand viendrait le manger ! Vous me direz donc « N'est-il pas un peu masochiste pour en parler ? ». He bien...pas vraiment...Juste que la l'endroit lui rappelait ce conte pour enfant.

- Tu crois qu'il y en a un ici ?...

Voyons William ! N'apprendras-tu donc jamais ? Après tout, Wonder Nightmar est un peu le repère du ce sombre personnage... Et puis, il n'y en a pas qu'un dans ce monde de fou ! Aaaah... Toujours aussi enfantin ! A croire qu'il aime ce faire peur celui là ! Comme tous les enfants n'est-ce pas ? Mais dans le cas présent, sans aucune possibilité de s'enfuir à toute jambes au moindre bruit, ce n'était peut-être pas une bonne idée de se faire des frayeur, et surtout d'effrayer son frère pour la même occasion !

Le jeune Grimm se sera un peu plus contre son frère, regardant les environs d'un oeil inquiet. Rien, il n'y avait rien à cet immense étendue d'arbre dont on ne voyait pas la fin. Que ce devait-être inquiétant la nuit, pensa le jeune William blotti contre son frère. Il lâcha et soupir et tenta de se concentrer sur l'état de son frère. Cela pourrait au moins l'empêcher d'avoir peur.

- Ça va ?...

Il passa doucement son pousse sur la joue de son frère avec un regard quelque peu inquiet. Seul Diane savait quoi faire dans ce genre de moment. Jamais William ne saurait comme aider son frère. Pour lui, il fallait juste attendre que le temps se rafraichisse pour pouvoir partir. Il aurait bien voulu le portez, mais n'en avait pas la force. Il se maudit d'ailleurs de ne pas êtres né plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Grimm

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 26
Localisation : In your worst nightmares ! muahahah !
Humeur : Fufufufu ! UwU


Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

MessageSujet: Re: Une partie de cache-cache ? [ Jared Grimm ]   Mar 23 Fév - 14:05

Le calme régnait en maitre sur cet étrange royaume parsemé de verdure. La chaleur qui frappait le jeune Grimm était étouffante. Il aurait donné corps et âme pour un souffle d'air frais sur son visage déjà rougi. Quand à William, il semblait se porter bien mieux, ce qui fit sourire son jumeau, l'observant du coin de ses yeux clairement fatigué. La voix de son frère semblait être un murmure, sur lequel il se concentra néanmoins afin de ne pas se laisser divaguer et ainsi causer une frayeur à ce dernier.

L'histoire du grand méchant loup, bien entendu il se rappelait de ce conte pour enfant qui l'avait de nombreuses fois, secrètement terrorisé, tout autant que William à en juger par le frisson qui avait parcouru son échine. La question du jeune homme le perturba légèrement, il était vrai que cette forêt, aussi pure et majestueuse soit-elle n'inspirait pour rien au monde confiances aux deux garçons.


« Il y en a peut-être, que sais-je ? Mais je suppose qu'il faudra attendre la nuit pour le découvrir, qu'en dis-tu? À moins que tu ne préfère que nous restions tout deux ici et que nous nous construisions un abri dans le creux de cet arbre ? »

Les forces de Jared revenaient lentement mais surement, ce qui est sûr, c'est qu'elles étaient suffisantes pour que celui-ci soit d'humeur à jouer. L'inquiétude de son jumeau le fit sourire de nouveau, dévoilant cette fois ci ses quenottes tout en lançant un regard malicieux au jeune homme. Il attendit un instant sans dire mot, juste assez longtemps pour que William s'interroge, puis, d'un seul mouvement vif, Jared sauta sur son peureux de frère en poussant un"Groooaaaaar".

Ce genre de sottise avait le don de provoquer chez le Grimm aux cheveux longs des frayeurs dont raffolait Jared. Non pas qu'il prenne un plaisir fou à faire palpiter son coeur, mais le regard de William en la seconde qui suivait valait le détour. Ses joues légèrement rosées et ses grands yeux vexés auraient pu faire craquer n'importe qui passant par là. Mais, sachant qu'il avait en ce lapse de temps profité de la peur de son jumeau, le petit homme pris son double dans ses bras pour le réconforter et également se faire pardonner.


« Excuse-moi William, mais...tu étais tellement préoccupé par ces loups...tu sais, je ne penses pas que ce soit une bonne chose que tu t'imagines ce qu'on pourrait trouver ici, j'y réfléchi suffisamment pour que tu puisses t'en dispenser. Fais-moi confiance, veux-tu ? »

Pour accompagner ses dires, Jared caressa la joue de son jumeau, blottissant son visage dans le cou de ce dernier par la suite, en passant ses mains sur ses cotes. Étrangement, elles étaient aussi froides que lorsqu'ils étaient encore dans la ville. Sa posture était si confortable qu'il aurait voulu fermer les yeux pour avoir l'espoir de les rouvrir dans leur chambre, mais il ne pouvait se permettre d'espérer pour le moment. Jared s releva, tendant sa main fièrement pour que son frère s'en saisisse.

« Tu viens ? Nous avons un abri à construire et des vivres à trouver, autant commencer tout de suite, je suppose qu'avec tant de feuillage nous y parviendrons rapidement et après...qui sait ? Nous pourrions jouer et manger en guise de récompense ? Qu'en dis-tu ? »

Confiant, Jared tira son frère pour que ce dernier se lève, observant ensuite l'immense tronc contre lequel ils s'étaient appuyés. Le vieil arbre semblait avoir été la depuis toujours tant sa grandeur était impressionnante. Ses branches étaient assez épaisses et le creux d'où elles partaient formaient une sorte de plateforme idéale pour y arborer une petite cabane. Afin de ne pas détruire cette splendeur, il fallait que l'abri soit éphémère mais résistant. Des feuillages, des brindilles et des vivres accrochés dans le sac que s'étaient confectionnés les jumeaux non loin d'ici.

« Tien ! Nous allons chercher notre première maison pour la mettre dans l'arbre, qu'est ce que tu en penses ? Puis après, nous referons notre réserve et nous souperons. On pourra peut-être même se voir la nuit grâce à la lune ! Du haut de cet arbre on se racontera des histoires ! »

Mais, bien entendu, Jared craignais de faire de mauvaises rencontre, ce pourquoi il s'armerait de bois taillés mais également avait choisi les hauteurs, personne ne pourrait les voir dans les feuillages, ms à par quelques bêtes inoffensives, n'est-ce pas ? Par simple mesure de précaution, mieux valait ne rien dire à William et prévoir la moindre malencontreuse aventure.

Soudain, un bruit. Jared se figea, tenant fermement la petite main fine de son frère, attendant en silence, fixant le buisson droit devant eux. Il recula lentement, incitant Wlliam à faire de même.

La peur l'envahissait peu à peu mais il ne voulait pas que cela se voit et tentait tant bien que mal de rassurer son frère en caressant sa main à l'aide de son pouce. Il susurra lentement à ce dernier quelques paroles.


« William, n'ait pas peur, nous allons doucement monter à cet arbre et tout ira bien d'accord ? Allé, monte le premier, je suis juste derrière toi !»

Dit-il, assurant les arrières du jeune homme en se saisissant doucement d'une branche robuste mais à sa portée bien entendu.

Au moment ou Jared posa la main sur le bois, il aperçu une patte sur sa main, releva les yeux sans pour autant que la tête suive et vit qu'il s'agissait d'un écureuil. Ce dernier avaient un pelage roux et de grands yeux noisettes. Il réussi à attendrir le garçon qui se mordit la lèvre. Cependant, u moment ou le jeune homme se tourna pour dire à son double que ce n'était qu'un écureuil, l'animal sortie ses petites dents et une lueur malicieuse et terrifiante à la fois émanait de lui. Jared reçu une noisette sur la tempe, se la frottant il laissa échapper un
"Ouch !" regardant l'animal qui riait aux éclats en se tordant parterre, paraissant plus humain que ce qu'il était en réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
William Grimm

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 10/11/2009
Localisation : Where are you Jared ?
Humeur : ...Je boude X3 !


Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

MessageSujet: Re: Une partie de cache-cache ? [ Jared Grimm ]   Mar 2 Mar - 20:22

Découvrir des loups pendant la nuit ? William frisonna à cette sordide idée. Néanmois, Jared était loin d'être diot, et si il proposait une telle aventure à son frère, c'était bien arce que cela était sans danger, après tout, il n'irai pas risquer sa vie et celle de son jumeau par simple plaisir. Bien entendu, ceci rassura quelque peu le blondinet qui pensa que ce n'était finalement peut-être pas une si mauvaise idée. Hélas, celui ci n'était qu'à moitié rassuré. Après tout, peut-être que les loups était aussi étrange que ce pays ! Peut-être pouvait-il grimper aux arbres ? Il fallut peu de temps à William pour penser à de telle sornette.

- M-mais...

Il fixa son frère, remarquant que celui-ci l'observer depuis déjà quelques minutes. Un long silence gênant s'installa entre les deux frère si bien que le plus naïf des deux ce demander si il avait une quelconque raison à ce silence. Il lança un nouveau regard à son frère, l'incitant à parler, mais rien. Aucune réponse. Le jeune Grimm regarda alors derrière lui, après tout son frère pouvait simplement regarder avec un bête avec étonnement, préservant son silence pour ne pas la faire fuir. Quand soudain...

- GROOOAARR !!

Le coeur de William rata un battement avant que le petit être frêle pousse un grand cri de terreur, sautant dans les bras de son frère avant, bien entendu, de remarquer qu'il était, on pas un bête au rugissement terrible, mais l'odeur d'une petite farce. Aussi tôt, le jeune garçon recula un peu, les yeux encore humide à cause de l'émotion passée et lança un regard à son frère, une mine boudeuse et plus que vexé. Il croisa les bras, le toisant de ses grand yeux bleus, l'air de dire «Méchant !». Puis, comme d'habitude, pour se faire pardonner, son double le serra gentiment dans ses bras, tendresse que William ne refusa pas. Après tout, plus de peur que de mal, et il savait bien que le seul but de son frère était de l'amuser, lui changer les idée, même si c'était au dépend de son pauvre petit coeur. Coeur que William essaya d'ailleurs de calmer, posant son oreille sur le torse de son frère jumeau pur caler le rythme de ses battement à ceux de son frère, tout en essayant d'écouter ce qu'il avait à lui dire. Il Est vrai que Jared avait toujours était de bon conseil et savait comment rassurer le petit peureux qu'était son jumeau. C'est donc avec la plus grande attention du monde qu'il écouta son frère, chacune de ses paroles apaisant le garçonnet.

Une main vint effleurer la joue de william pour son plus grand plaisir, souriant. Son jumeau posa sa tête sur l'épaule du frêle humain et celui-ci s'empressa de passer ses petits doigts dans les cheveux d'or de son frère. Ce qu'ils pouvaient être doux ! Et ce que Jared pouvais sentir bon ! Là, contre lui, william ne ressentait plus aucune peur, il était comme apaisé par la présence de son frère, si près de lui. Il écoutait le souffle de Jared qui, malheureusement, ne tarda pas à se relever, tendant sa main à son frère qui la saisit aussi tôt, se relevant avec l'aide de son parfait reflet.

Une cabane dans un arbre ? Le sourire du garçonnet s'élargit à l'idée d'en construire une. Depuis toujours, ce genre de passe-temps avait une place importante dans la liste de chose que William aimait faire. En ville, avec sa soeur et ses frère, il en construisait beaucoup, la plupart faite de matelas et de couverture. On pouvait e retrouver presque une disant dans la demeure de la famille Grimm ! Et puis, en haut, il serait à l'abri, aucun risque d'avoir de la visitait comme l'avait préciser Jared.

Un craquement se fit entendre. Ils n'était doc pas seul ? Le corps de Jared se figea complètement sous la peur, et William ne tarda pas à faire de même, lui aussi tout autant apeuré que son frère l'était.

Sous les indications de son frère, il fit bouger la masse qu'était devenue son corps et grimpa à l'arbre, ne prenant pas trop de hauteur au cas où il faudrait aider Jarde à monter, et s'appuya sur une branche, se penchant pour voir ce qui se passait en bas. Son jumeau tenait une branche à la main, près à se défendre, et approchait doucement mais surement d'un buisson. La tension montait. Le pire pouvait survenir, qui sait quelle bête pourrait sortir du dit buisson. William se tut, ne voulant pas distraire son frère et regarda la scène. La forêt était plongée dans un silence religieux.

Une petite pâte rousse, puis tout un petit corps sortit du tas de feuille. C'est au panache de la queue de l'animal que William en reconnut la race: un simple écureuil. «Qu'il est mignon !». C'est ce qu'aurai surement dit William si il n'était pas à présent en train d'étouffer tant ses rires étaient incontrôlables ! En effet, le petite écureuil qui semblait si angélique ne s'avérait n'être qu'une peste ! Ce gag était digne de celui d'un dessin animé ! Finalement, cette forêt n'abritait peut-être pas d'horrible bête, mais simplement des animaux malicieux ! William tetna de stopper ses rire et tendit à son tour sa main à Jared.

- Allez ! Montes !

Il réprima un nouveau rire et sourit malicieusement à son frère. Cet écureuil avait en quelque sorte vengé la peur que Jared avait fait à son frère quelques minutes auparavant.

Enfi bref... Le blondinet observa quelques branches, cherchant les quels pourrait supporter le poids d'une cabane et des deux petits corps des Grimm. Il fit par trouver un endroit qui lui semblait à peu près correcte et grimpa pour atteindre l'endroit convoité. Il s'assit au bout d'un branche. Pour l'instant s'était bon, rien ne cassait. Il avança encore un peu. Encore une fois, rien à signaler. Il continua donc son avancé sur la branche quand soudai un petit craquement se fit entendre.

- Woups...

La branche céda sur son poids, entraine le jeune Grimm dans sa chût avant qu'une branche l'intercepte, le retenant pas le col et le laissant pendre tel un pendu. Loin d'être apeuré, William prit la situation à la légère . Un rire cristallin vint briser le silence présent dans l'étendu verte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jared Grimm

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 06/11/2009
Age : 26
Localisation : In your worst nightmares ! muahahah !
Humeur : Fufufufu ! UwU


Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

MessageSujet: Re: Une partie de cache-cache ? [ Jared Grimm ]   Ven 12 Mar - 0:28

[je m'excuse c'est plus court ><]

Cet étrange animal qui l’avait frappé s’était lâchement enfuit ! Jared réprimanda un sourire en voyant le visage de la boule de poil, contre le sol dans les buissons, sans doute l’espionnait-il. Il se retourna, entendant les rire de son frère jumeau puis soupira. Après tout, Jared l’avait bien mérité, après la peur qu’il avait faite à William ! D’ailleurs c’était à croire que l’écureuil s’était vengé ! Son double était-il l’ami des animaux en ce royaume ? Chose fascinante qui néanmoins sorti de l’esprit du jeune homme au moment où la voix de son frère se fit entendre. Il grimpa donc, s’asseyant ensuite contre une branche. Tien ? C’était bizarre, l’arbre paraissait plus grand et la surface d’où partait toute ses branches plus plate, comme si l’espace s’était offert à eux volontairement !

Cette confiance qu’accordait William à cet espace encore inconnu, Jared ne pouvait pas le faire. Il enviait ça crédulité ou sa certitude, qu’importe ? Au final, l’un était plus serein que l’autre. Après tout, le jeune homme lui avait dit qu’il s’inquièterait pour les deux et c’est ce qu’il faisait de mieux ! Ramenant quelques branches, il vit son frère tomber et son cœur se mit à battre plus fort lorsqu’il se pencha. Plus de peur que de mal, le jeune Grimm avait été retenu par une branche. La scène était amusante et Jared en rit même accompagné de ceux de son jumeau. Malheureusement son pauvre petit cœur en avait pris un coup et les larmes ruisselaient dans le coin des yeux du garçon. Il les effaça discrètement à l’aide de sa manche puis descendit pour décrocher son frère avec une vieille branche. Lorsque ce dernier tomba Jared ne put s’empêcher de le serrer contre lui.


« gomen nasai, c’était à mon tour d’avoir peur on dirait... »

Puis il sourit, faisant un énorme bisou sur la joue de son frère avant de se diriger vers l’arbre, ne comprenant pas. Il avait le pressentiment que cette forêt les protégeait, oui, mais de quoi ? Est-ce que cela durerait ? Cette peur lui rappela le monde d’Alice, les merveilles, se disait-il. En y réfléchissant, ce ne pouvait être qu’un rêve, mais le sang ? Etait-il faut ? Non, il avait bel et bien ressenti la douleur, ce pourquoi il devait se méfier, essayant de croire qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter, or, tant d’étrangeté avaient frappés les deux jeunes hommes que maintenant il était difficile de savoir quoi penser. En tous les cas, si les bois leur rendaient services, alors Jared devait les remercier. Il alla contre l’arbre, posant sa main contre le tronc, puis le contempla, pensif.

« Hm...William, je sais que c’est étrange mais...on dirait que la forêt nous protège, regarde, tu es tombé mais tu es encore là et puis je t’ai fait peur et au final je me suis fait berné par la petite bestiole au pelage roux qui nous observe derrière les buissons » Dit-il en riant, voyant à présent un bout de queue en panache remuer au-dessus de la tête de l’animal.

Puis il se mit de nouveau à ramasser des brindilles, des feuilles pour les monter à l’arbre, en surveillant son jumeau au cas où il s’éloignerait. Il manquait quelque chose, une échelle, aussi, essaya-t-il d’en fabriquer une à l’aide de branches fraiches qui étaient parterre mais aussi de pierre en guise de marteau. Une fois cette échelle improvisée mise au point, Jared l’installa, fier, puis grimpa à l’arbre pour y poser les feuilles.

« William, voudrais-tu monter afin d’étaler les feuilles ? Puis essaye de mettre les grosses branches que je te tends entre les branchages de l’arbre, on aura un semblant de toit comme ça ! »

Les deux jumeaux se donnaient du mal pour pouvoir se créer un nid douillet et sûr pour passer la nuit. Or, ils oubliaient les vivres et à cet instant, lorsque Jared remarqua l’écureuil lui tendre sa noisette, il cligna plusieurs fois des yeux et s’accroupit.

«Dit-donc toi, tu es bien spécial, tous les animaux sont comme toi ? Ah, tu amènes à manger, c’est très gentil à toi mais...nous ne mangeons pas de...hm...bien d’accord, d’accord si tu insistes, je la prend »

Le petit animal semblait lui tendre de force, comme si la carrure du garçon lui paraissait trop maigre. Cela lui rappela l’attitude de Nina et le fit rire. Il regarda William, préférant qu’il reste prêt de l’arbre puis lui dit avec douceur :

« William, continue de ramasser et de monter les brindilles et les branches ainsi que les feuilles, moi je vais prendre à manger si je trouve, notre nouvel ami semble bien vouloir aider ! Je vais le suivre et je reviens, ne t’inquiète pas d’accord ? »

Mais avant, il monta à l’arbre, savait-on jamais, puis embrassa son frère comme s’il avait peur de le perdre lui aussi. Une idée lui traversa l’esprit, la cabane était presque terminé, il prit la main de son frère puis changea finalement d’avis.

« Hm...finalement, tu viens avec moi ? On va chercher à manger, en plus, je pense que l’écureuil t’apprécie plus que moi ! »

Il ne voulait plus quitter son frère et lui en avait fait la promesse, ce pourquoi il descendit avec prudence pour attendre ce dernier en le contemplant. Il paraissait si innocent...qu’en était-il de lui ? Est-ce qu’il pensait la même chose ? Partageait-il les mêmes peines ? Surement, mais, si l’envie était prenante de savoir, d’apaiser les peur de son frère, Jared voulait également lui faire oublier, ce pourquoi il se tut, souriant toujours avec tendresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une partie de cache-cache ? [ Jared Grimm ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une partie de cache-cache ? [ Jared Grimm ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{W}o.n.d.e.r Nightmare } * :: Zone Rp * :: « Wonder Nightmare. ::  La Forêt Enchantée.-