AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Maria Kurosu -> Finished? <-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maria Kurosu

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 23/11/2009

Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

MessageSujet: Maria Kurosu -> Finished? <-   Lun 23 Nov - 3:50

{ Présentation de Maria Kurosu } *




      __ Tell me yourself *



Nom ; Kurosu
Prénom ; Maria
Surnom ; Aucun.
Âge ; 15 ans
Origine ; Japonais
Préférence Sexuelle ; Bi
Métier(s), Emploi(s) ; ExÉtudiante



      __ About you *







Caractère ; Plutôt renfermée sur moi-même, je suis plutôt silencieuse et sèche avec les peronne que je ne connait pas. Plutôt gênée naturellement, je rougit à absolument rien et je suis plutôt crispée quand je ne fais pas ou peu confiance en quelqu'un. Pour courroner le tout, il est difficile de s'acorder ma confiance en peu de temps. Bref, les choses traines en longueurs avec moi et vous devez vous entir bien seul pour vouloir me parler, à moi. Mais malgrés les aparences je ne demande que cela. Je déteste les silences que j'impose malgrés moi mais je n'ose pas le briser. Bien que je sois curieuse, la gêne l'emporte et je ne pose presque aucune question, restant timide et fermée sur moi-même malgré mon grés.
Même si je donne l'aparence d'une fille maladroite mais bien rangée et renfermée sur moi-même, une fois que je connais bien quelqu'un je suis bien moins stressée et je lui fais plus facilement confiance. Une fois que je vous considère comme mon ami, il est bien facile pour vous de me manipuler, quoique je ne sais pas ce qui vous interresse chez moi.
J'ai une sorte d'aversion pour le sexe oposé et je me méfit deux fois plus des hommes quedes femmes, suite à de douloureuse exépériences dans un passé plus proche que vous ne le croyez.
Je déteste être seule car, quand je suis seule, il m'arrive de me poser des questions existencielles auquelles je DOIS répondre, vous comprenez? Exemple: Je marche tranquilement dans les bois et aperçoit par hasards un sapin à l'air solide. Si je me pose une question ''existentielle'' -ou plutôt stupide- comme suis-je capable de monter dans ce sapin épineux et d'en redescendre en un morceaux? vous avez bien des chances de me retrouver prise à mi-chemin, mains en genoux écorchés, incapable de me déprendre.
Bref, j'agis souvent stupidement quand personne n'est là pour me surveiller, donc sivous avec la malchance de me croiser et que vous avez un minimum de compassion, ne m'anbandonnez paaas!
Style Vestimentaire ; Je me vêtis habituellement de couleurs pales ou pastel et/ou de rouge. Je préfère de loin les pantalons qui me laisse plus de liberté au robe mais mes parents m'ont toujours dit d'être plus féminine et m'ont foujours fait porter des robes courtes ou des jupes alors j'en ai l'habitude et c'est resque automatiquement ce que je choisi quand j'ai le choix puisque j'ai l'impression que je vais me faire gronder si je n'en prend pas...
Je suis loin de porter des vêtements gothiques, je ne porte jamais de noir et c'est le seul style que je ne porte pas car je n'ai aucun style à moi, sauf pour les couleurs je n'ai aucunes préférences.
Physique ; De grandeure beaucoup plus petite que la moyenne des filles de 15 ans, je suis de grandeure inférieurs à presque tout le monde qui à plus de 13 ans... Ce qui me complexe un peu, je dois l'avouer.
Mes cheveux m'arrivent dans le bas du do pour les plus longs, au milieux du coup pour ceux qui encadren mon visage et aux sourcils pour mon toupet. Je n'ai ni dégradés ni rien de la sorte dans mes cheveux, ils sont coupés droits. Ils sont fins comme la soie et blanc aux relfets mauves. Mes yeux, eux, sont rouge comem le sang. Plutôt inhabituel, mais en fait je suis une humaine ''albinos'', ce qui explique ses particularités qui... disont, sortent de l'ordinaire humain.
Ma peau est blanche, presque transgucide, comparable à la couleur de la neige et laisse aparaitres à certains endroits de longues lignes bleuâtres, signe que du sang circule bel et bien dans mon corps.
Mes dents sont d'un blanc éclatant mais ne resplendissent que peu ellement il y a peu de contrasteavec ma peau pâle.
Mais mes douces comme la soie et parfaitement lisses prouvent que je n'ai jamais vraiment utilisée celle-ci pour faire des travaux manuels.
Mon apparence me donne l'air ben plus sérieus que je ne le suis réèlement et bien moins stupide également...
Signe particulier ; Mes deux yeux rouges comme le sang.










      __ Don’t forget the past *








Histoire ; Comme vous aurez put le constater, je suis née d'une famille plus qu'aisée. Hum, disiont que nous avions suffisament d'argent pour avaoir une maison à vingt pièces et une dizaine de domestique à nos ordres. Je ne me rendait pas vraiment compte que la chance que j'avais, plus jeune, étantt entourée de gens ''aisé'', voir carrément riches -pour moi riche veut dire que l'on s'est déja payée une île privée...-. J'ai vécu dans une bulle, pensant que tout le monde vivait ce paradi sans vraiment comprendre le monde dans lequel je vivait, pour moi l'histoire et les guerre se faisaient autour de plateau d'échecs.
Mais je n'étaient pas méchante ni cruelle , loin de là -d'après moi-, ce n'était que de l'ignorance. Si bien que quand mon oère voulut me mettre dans un pensionnat, disant que ce serrait bien que je rendontre des gens de mon âge. -Mais en fait il ne voulait que m'exposer comme on expose ses plus beaux bijoux, car enffet, il espérait tirer un bon ''prix'' de moi (relation avec une famille importante)-
Alors dès l'âge de 11 ans, je fut dans un penionnat où l'on retrouvait deux classes distintes que mon père m'avait d'abrod explquer comme ''Nous'' et ''Eux''. ''Nous'' étant les familles que j'avais d'abord cru seulement ''aisée'' et ''eux'' des personne moyennes, pauvres et miséreuses à mes yeux. Je ne comprennais pas, à cet âge qu'elle distinction existait entre nous, bien que cela me prit bien un ans avant de comprendre comme il faut la bulle dans laquelle j'avais été enferrmée depuis toutes ses années. Je ne comprenait pas pouquoi ''nous'.' et ''eux'' étaient ainsi séparer, pourtant je trouvait que ''eux'' avaient l'air bien plus sympathqieu que ''nous'' que je fini par appeller ''les autres''. Sans m'en rendre compte, je reniait peu à peu mon père et ses idéaux srtupides. Mais après tout, pourquoi ne lui en voudrais-je pas? je ne l'avais pas vu pendant deux années, je ne revenais jamais chez moi pour les fêtes et dans les rares cas où cela s'est passé, c'était toujours les gouvernantes qui me surveillaient, mes parents étant en voyage d'affaire.

Je vécu donc presque heureuse au pensonnat -mais isont plus satisfaite- en compagnie de ceux que j'avais autrefois appeller ''eux''. Le jour où mon père me rendi visite, il le découvrit et me ft sortir de cet endroit qui m'avait sois-disant corruput. J'affirmait qu'il m'avait ouvert les yeux. Mais je n'avais que 13 ans à l'époque, je ne comprenait pas la gravité de sa colère qui ne le quitta vraiment jamais.

Puisque sa première tentative avait écouée, il tenta le plan ''b''.
Son fameux plan ''b'' était en fait de me fiancé au fils d'un grand concurant dans le but que notre union unisse les deux grandes familles. Celui-ci accepta donc de me fiancé à leur fils ainé qui était alors âgé de 17 ans. Au début je n'en savais rien, je ne savais rien non plus de la si grande cruauté de mon père.
Je ne l'ai rencontré qu'au jour de mes 15 ans, c'était le jour où ils me jaugeraient pour s'assuré que le mariage tenait toujours. Mais on ne m'avait toujours rien dit. Depuis mes treizes ans mon père s'assurait que j'avais la meilleure nourriture et que j'avais le meilleur programe physique pour ce jour. -Il s'était également assuré que je sois constament surveillée histoire que je ne fasse point de stupidité- Je n'en avais rien sût. Comme le voulaient mes parents, j,avais docilement servi le thé à nos invités. Je n'apréçiait pas vraiment le fils du couple des inconnus car il me regardait avec un regard qui me faisait froid dans le dos, à croire que j'était à lui. non mais! Je faillit faire une crise cardiaque quand mes parents cèllèrent leur accord d'une poign.e de main satsifaite, je lançai un regard implorant à mon père mais il me sourit avec satifaction. Me retournant vers ma mère, je ne lut que de l'impuissance et de la compassion. Après tout elle aussi vivait cela...

Les jours passèrent et l'homme venait de plus en plus me voir, j'avais terriblement peur de lui, vers la fin. Quand je sortait il me suivait. Je pense même qu'il me suivait dans ma chambre et qu'il m'espionnait quand j'allait ;a la salle de bain. Je ne comprenait pas pourquoi il faisait cela, après tout il n,avait qu'à attendre que tout soit prêt et à me marier, et là, il pourra faire tout ce qu'il veut. C'est ce que me disait mon père pour me réconforté tout en sachant que cela empirait les choses...

Le jour aprochait, mon père avait fait toutes les démarches pour que je puisse me marier au plus vite et malgrés mon jeune âge il convainquit un prêtre de renomée.
Le jour était la devant moi, je n'arrivait plus à dormir tellement j'étais agoissée et impuissante, des gardes se trouvaient dans ma chambre pour que je ne puisse m'enfuir.
On mavait habillé et et maqullée comme une princesse de conte de fée, pourtant je marchais avec difficulté vers l'autel.
Le prêtre récita ses paroles et en vint finalement au ''quelqu'un s'oppose-t-il au mariage?'' Mon presque-mari me prit tendrement la main, me donnant envie de vomir.
J'aprochait sa main de mes lèvres doucement et le mordit brusquement, lui faisant perdre soin emprise.
Tout le monde se leva et au lieu de traversé cette foule je courut vers la fenêtre.
Un homme sauta sur moi, dans un accès de panique je prit un morceaux de vitrail au sol et l'enfoçai profodément dans la chaire de cette personne, près du coeur.
Mon presque-mari eu un regard de cruaut. pour celle qui l'avait quasiment tué et serra ses mains autour de mon cou.
Je ne voulais pas mourrir avec lui. Si ej mourrais, je voulais mourrir seule, pas avec cet enfoiré. Je refusait qu'il mette fin à mes jours, je refusait que mon dernier souvenirs soit son visage.
Je lui assénai un coup de pied de toutes mes forces et m'enfuit en courant. ma vue s'embrouillait. J'entendit des cris consterné et un hurlement de rage brute.
J'aivais l'impression que mnon corps et monn esprit s'étaient détachés, je ne ressentais plus aucune douleure.
Que voulais-je voir avant de mourrir?
Je courut à en pardre haleine, sans m'arrêter, je ne sais point combien de temps ni vers où j'ai courut, mais j'avais l'impression de voler... c'était une sensation intense qui valait la peine d'être vécue. Je ne sais pas ce qui m'a tuée ou où je suis morte. Suis-je vraiment morte? Ai-je survécu? Une quesion à laquelle il ne me tarde pas de répondre car jamais je ne veux revenir à la réallité. Car rien en peut être pire, Non? Sans famille ni amis, sans attache qui en vale vraiment la peine...
Famille ; Vous parler des parents m'ont m'ont abandonné? C'est une blague?
Groupe ; Peut-on encore dire que je suis innocente? Peut-être...








__ Others *





Objet fétiche ; Aucun en particulier...
A propos de lui ; //




      __ You & Meh *



Prénom, Surnom ? Myu
Age ? 13 ans
Comment avez-vous trouvé le forum ? Un partenaire -plus précisément un forum nommé Murderland.-
Comment trouvez-vous le forum ? Très Bien^^ J'aime beaucoup les graphiques et le contexte est vraiment bien penser et bien écrit!! n_n
Pourquoi y êtes-vous inscrit ? Car ça avait l'air amusant!! -Pour quelle autre raison j'aurais pu m'inscrire?-
Taux de connectivité ? Je me connecte tout les jours la plupart du temps mais il m'arrive parfois -rarement- d'avoir des trous de deux ou trois jours sans me connecter. -oooou!-
Un p'tit mot ? Kekou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
White Rabbit
Follow me
Follow me
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 26
Localisation : Dans vos cauchemars...Où d'autre?
Emploi/loisirs : Je suis en retard !
Humeur : Ca...Calmons-nous !


Identity .
R.I.P.: Corps disparu ; emmené par Alice. Aucuns souvenirs.
Relationship .:
Character Sheet.:

MessageSujet: Re: Maria Kurosu -> Finished? <-   Mer 25 Nov - 23:59

    Bienvenuuue sur WN Maria ! <3
    J'ai tout luuu fufu ^w^
    Jolie fiche, complète itou itou : 3
    Seulement, il y a encore trop de fautes d'orthographe >w< je te conseille de passer ça sur word ou encore bon patron : 3
    Et pi je te valiiide <3
    Wala >w< courage èwé

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Kurosu

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 23/11/2009

Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

MessageSujet: Re: Maria Kurosu -> Finished? <-   Jeu 26 Nov - 18:00

Oui, oui, ... Je fais ça plus tard... -C'est pas comme si je n'avais pas l'habitude XD-

Sinon merci^^





*w* Vive la paresse *w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
White Rabbit
Follow me
Follow me
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 26
Localisation : Dans vos cauchemars...Où d'autre?
Emploi/loisirs : Je suis en retard !
Humeur : Ca...Calmons-nous !


Identity .
R.I.P.: Corps disparu ; emmené par Alice. Aucuns souvenirs.
Relationship .:
Character Sheet.:

MessageSujet: Re: Maria Kurosu -> Finished? <-   Jeu 26 Nov - 19:09

    Fufu Pas de souci ! Dis moi quand tout sera fait ^w^/
    Vive la flemme /o/



    EDIT :: C'est dommage alors qu'il ne te restait que à corriger TT si jamais tu veux continuer ta fiche, mp , y a pas de souci. : 3

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maria Kurosu -> Finished? <-   

Revenir en haut Aller en bas
 

Maria Kurosu -> Finished? <-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{W}o.n.d.e.r Nightmare } * :: Once Upon A Time ... * :: Fiches de Présentations. * ::  Présentations Refusées. *-