AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Emu Osamaru (Finit ^^ )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emu Osamaru
Gakisama
Gakisama
Emu Osamaru

Messages : 51
Date d'inscription : 13/11/2009
Localisation : Not far from the old man's killer
Emploi/loisirs : Speaking player
Humeur : lucky lucky days ^^


Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

Emu Osamaru (Finit ^^ ) Vide
MessageSujet: Emu Osamaru (Finit ^^ )   Emu Osamaru (Finit ^^ ) Icon_minitimeVen 13 Nov - 5:59

{ Présentation de Emu Osamaru } *



Emu Osamaru (Finit ^^ ) Oni_la11



      __ Tell me yourself *



Nom ; Osamaru
Prénom ; Emu
Surnom ; Oni
Âge ; 17 ans
Origine ; Franco-japonaise
Préférence Sexuelle ; grande préférence pour les filles
Métier(s), Emploi(s) ; étudiante



      __ About you *



Caractère ;
Osamaru Emu est une jeune fille très intelligente. Clairvoyante, perspicace ses analyses sont impressionnantes de véracité. A la manière des profilers elle anticipe et calcule incroyablement bien. C'est le genre de personne qui a réponse à tout et agace tant elle a raison. Et pourtant, personne ne semble jamais en avoir marre de l'enfant. Passée maître dans le contrôle sentimental, la comédienne est une manipulatrice hors paire. Charmante, agréable on tombe vite dans l'envie de se lier avec elle ou plus encore, d'accorder toute sa confiance. Son charisme est une arme redoutable qui n'aurait pas tant d'impact si elle n'était pas en plus douée d'une incroyable capacité à s'exprimer. Elle sait quoi dire, comment le dire et quand. C'est quelque un qui ne laisse jamais rien transparaître. En dehors de tout ce jeu, c'est quelque un de bien ... comment ça vous avez du mal à me croire ?


Style Vestimentaire ;
Ses styles divergent selon ses humeurs et selon les jours. Du pantalon taille baisse au jean large en passant par la jupe courte, tout lui va à ravir et elle ne se prive de rien. Toujours simple et décontractée c'est pourtant quelque un de coquet qui aime plaire. En ce moment, elle est vêtue d'une jupe d'écolière japonaise bleue nuit suffisamment bien ajustée pour mettre en avant ses formes. Et d'un gros pull noir au-dessus.


Physique ;
Son air occidental ressort bien plus que son côté japonais. Sa peau pâle est lisse et douce comme de la soie. Elle met en contraste ses longs cheveux noirs jais souvent retenu en chignon ou couettes. Ses derniers sont coupés avec style et encadre suffisamment bien son visage pour souligner la finesse de ses traits. Le plus surprenant vient de ses yeux, incroyablement expressif, ils envoûtent quiconque les observe trop longtemps. D'un bleu pur, ils sont souvent comparés à deux superbes lazurites. Cadeau de sa mère, il lui donne un air charmant et attentif. Du haut de ses un mètre soixante-dix, elle n'est pas particulièrement petite pour son âge. Tout en longueur, son corps est élancé de telle sorte qu'elle paraît plutôt maigre. Pour ne retenir que l'essentiel, c'est une très jolie jeune fille qui dégage quelque chose de bien plus attrayant que charmant.

Signe particulier ;
Son oeil gauche semble étrangement s'évaporer dans ce monde. (avec votre accord bien sûr)


Famille ; Facultatif oui comme vous dites.

Groupe
; Joueuse… ? Quoi… vous la qualifieriez de quoi vous ? Tueuse ? Ha non jamais… elle ne fait que parler… Pis c'était pas sa faute...



      __ Others *



Objet fétiche ; sa piécette
A propos de lui ; Ha oui... ce qui en fait pourrais être important, ses souvenirs sont sensiblement confus suite à son arrivait dans le nouveau monde. Et dans la vraie vie, la jeune fille est dans le coma suite à sa... heu je vais pas spoile, lisez l'histoire et vous verrez ^^


      __ You & Meh *



Prénom, Surnom ? Piu Piu
Age ? bien indiscret comme question... Emu Osamaru (Finit ^^ ) Icon_rolleyes
Comment avez-vous trouvé le forum ? top forum ^^
Comment trouvez-vous le forum ? biiiien <3
Pourquoi y êtes-vous inscrit ?
j'ai lu une fiche de présentation que j'ai trouvé juste impressionnante...Du coup je veux rp avec la demoiselle... Mais aussi parce que le forum a l'air sympa hein ! XD
T
aux de connectivité
? houla, dépends de mes cours et de l'humeur de mes profs ^^'
Un p'tit mot ? piu ?


Dernière édition par Emu Osamaru le Sam 14 Nov - 21:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emu Osamaru
Gakisama
Gakisama
Emu Osamaru

Messages : 51
Date d'inscription : 13/11/2009
Localisation : Not far from the old man's killer
Emploi/loisirs : Speaking player
Humeur : lucky lucky days ^^


Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

Emu Osamaru (Finit ^^ ) Vide
MessageSujet: Re: Emu Osamaru (Finit ^^ )   Emu Osamaru (Finit ^^ ) Icon_minitimeVen 13 Nov - 6:22


      __ Don’t forget the past *



Histoire ;

Chap 1 : Kachikachi, le tic tac du gagnant

Tic tac tic tac...
Qui es- tu ?
Tic tac tic tac

T'as un soucis ?
Tic tac tic tac

Mais bordel tu vas répondre ?
Tic tac tic tac... Je suis ... heureuse de te rencontrer Lee

Comment sais-tu que je m'appelle Lee ?
Je sais tout... y compris ce que tu as fait...
Mais de quoi tu parles ?
Ta vie de merde est un enfer. Ta femme ta quitté parce que tu es un sale gay. Ta famille jamais ne te pardonnera d'avoir souillé leur nom. Plus question qu'il soit le tien, toi tu n'es plus rien...Tic tac tic tac...

Les yeux du jeune homme s'écarquillèrent. De fines gouttelettes se
formaient au sommet de son front. Cette angoisse humide coulait sur sa
peau moite. Sa respiration jouant le tempo sous les coups adroits de l'inconnue.


Tic tac tic tac... Tu es seul. Complètement seul. Regarde toi, tu
ne vaux rien. Personne ne t'aime et ne t'aimera. Tu n'as même pas les couilles pour t'assumer. Si encore tu le faisais, t'arriverais p'être à trouver un pauvre type qui aurait pitié de toi. Mais non... tu ne le feras jamais. Tu sais pourquoi Lee ?


L'homme tremblait, son corps vibrait sous les assauts sadiques de l'ennemie. La cadence réciter par son interlocutrice l'horrifiait. Ses mots découper sa chair jusqu'entailler son âme. Ils brisaient ses os et son esprit se plier sous la masse des tic tac incessants.

Tic tac... Tu n'es qu'un looser... un perdant. Tic tac...

Ses mains vinrent couvrir ses oreilles. Il ne voulait plus entendre, il ne voulait plus voir, il voulait oublier. Juste disparaître... oui... disparaître.. L'homme était recroquevillé, il pleurait à vives larmes. Même un nouveau né aurait ri de lui, tellement il était pathétique. Ses yeux implorants se posèrent sur la femme qui était devant lui. L'inconnue qui avait, en une dizaine de minutes, ruiné tous ses espoirs de rester en vie... Il l'implorait d'arrêter mais ses lèvres continuer de bouger inlassablement. Et alors qu'il appuyait de
toute sa force sur ses orifices latéraux une douleur naquis dans ses avant-bras.
Impossible de tenir plus, terrifiant, les lèvres bougeaient toujours... Il ne pouvait pas plus se protéger des sons... des mots... Ses bras fatigués retombèrent le long de son corps. La fille sourit malicieusement :


Tic tac tic tac... la douleur a eu raison de
toi... tu ne peux que m'écouter, je suis là pour te délivrer de tes
souffrances Lee.

Je t'en pris... arrête.. Arrête...


Un sourire bienveillant illumina le visage de l'horloge ambulante. Vidée de toute force, la victime s'effondra par terre. Immobile, les yeux dans le vide, il répétait inlassablement, comme une prière à son nouveau dieux :

arrête... arrête.. Je t'en pris... je ne veux plus... stop... arrête...
Regarde comme tu es pathétique... Mais ne t'en fais pas... je suis là... Tic tac tic tac... je suis la pour toi...Lee...
Pour... pour moi ?
Oui tic tac...

Elle s'agenouilla doucement au côté de sa victime. Son sourire était plus resplendissant que jamais. Tel un prophète, elle caressa la joue de son aimé avec tendresse et réconfort. Le légume qui lui servait d'interlocuteur frissonnait à tout contact avec son unique dieu. Alors, la parole divine s'abattit. La femme murmura à l'oreille d'indiscrètes vérités. Et, l'homme soupirant se leva. Son visage était calme, ses yeux ronds, ses pupilles figées dans l'infini néant de sa vie. Il souriait comme si enfin on l'avait délivré. La fille se redressa, son air d'innocence l'élevé au rang d'immortelle. Il se mit à rire, rire à ne plus pouvoir vivre et sauta de pont.

Tic tac Boom... et ainsi il s'envole vers d'autre cieux.. Vole mon oiseau, vole.

Deux personnes sortirent de l'ombre. Deux enfants, tout comme elle. Ils se placèrent à sa droite et à sa gauche. Accoudaient tous les trois à la pierre froide du pont suspendu, les comptes commencèrent :

Douze minutes et cinquante-cinq secondes...
Pas mal... mais je suis encore en tête.
Han han... Mon Lee a fait un saut de l'ange. Ça compte dix points supplémentaires pour le style.
Elle a raison... Ton Matsu s'est juste pris une voiture
Un bus !
Ouais... pareille...
Laisse... Hate... elle a gagné

Les trois enfants se redressèrent. Celui de gauche était un garçon, un black saveur chocolat au lait et au cheveux tressés et plaqués. Plutôt cool, il avait dans la main le chrono et tout le monde l'appelait Hanji ou le juge. Les deux autres étaient des filles, plus mignonne l'une que l'autre. La perdante on la surnommait Hate ou la bulle. C'était sans doute la meilleure et la plus rapide ... Quoi que Oni put prétendre à ce titre. Cette dernière se tourna vers son amie. Avec délicatesse lui arracha un baiser endiabler. Lorsque les langues finirent leur danse nuptiale, Hate recula et déclara sèchement :

Ok... ta la main pour ce mois.

Hanji tandit la main, la perdante y glissa une pièce, simple ronde en argent. Et il la tendit solennellement à l'autre fille. Oni sourit tendrement à son adversaire sur les doux mots du juge.

Oni déléguée du quartier sud, tu reçois la pièce des Gaki. Elle sera remise en jeu le mois prochain comme le veux la tradition. En attendant, en tant que chef des salles gosses ta volonté sera faites dans la ville de Osaka. Quelle est-elle ?
La bulle et moi allons dîner..

Hate laissa filtrer un petit rire, ses yeux étaient braqués sur ceux de son amie. Elles se fusillaient amoureusement du regard. Alors qu'hanij finissait le discours honorifique, son portable se mis à sonner.

Ha merde c'est mon père. Ouais ? Heu... ouais je sais... Tatie ? Sérieux ? Ouais ouais carrément j'arrive, tu veux que je passe à l'épicerie pour prendre des fleurs ? Ok, ouais moi aussi... à toute papou

Les deux filles main dans la main le regardaient le sourire aux lèvres. Elles rigolèrent en cœur :

Papou ?
Ouais bah ça va… allez je dois filer, à plus les filles. Et oubliez pas, vendredi on a réunion du conseil. Soyez pas en retard surtout, les Gaki de Kyoto débarquent.
Ouais t’inquiète hanjinou
Sales gosses…


Chap 2 : Gakido la voie du sale gosse

Un Gaki jamais ne porte la main sur quelque un
Un Gaki n'utilise que ses mots comme armes
Un Gaki est civilisé, la politesse avant tout
Un Gaki peut jouer qu'entre 12 et 18 ans
Un Gaki se tait et garde le secret
Un Gaki peut prétendre au rôle de Gakisama lors des représentations mensuelles.
Un Gakisma peut prétendre au titre de Gakikami lors de du Gakishow
Un Gaki n'est qu'un sale gosse, alors faut lui pardonner ;)

Vendredi arriva bien vite. Et comme promis, les Gaki de Kyoto arrivèrent. Mais ils n'étaient pas seuls, avec eux, les sales gosses de Tokyo, Sapporo, Hiroshima, Nagasaki, Kobe,
Yokohama... Tous les enfants étaient réunis en silence dans le vieil entrepôt du port Dokiko.
Lorsque tout le monde fut installé, un jeune homme s'avança pour déclarer de vive voix :

Qui est le Gakisama de cette humble ville ?

Oni se tourna vers les siens, une dizaine d'enfants des quartiers. Hanji inclina de la tête et elle s'avança.

C'est moi. Oni dirigeante de Osaka.

Dans une politesse accablante elle s'inclina face à ses invités. Ce qui semblait être les délégués des autres états en firent de même. Et l'homme reprit la parole de sa voix suave:

Enchanté. Oni-san, la ville de Osaka a été choisi pour le Gaki show.

Un sourire se dressa sur son visage. Et la foule se tue. Le Gaki show, incroyable démonstration de violence et d'arrogance. Cet événement n'avait lieu que tous les quatre ans et pour cause, si tant de cruauté fut joué tous les ans, la police commencerait à trouver ça suspect. Le rictus non dissimulé sur l'ambassadeur de Tokyo, détenteur en titre du
rôle du Gakikami faisait froid dans le dos. Les rumeurs qui couraient à son sujet était terrifiantes. Mais aussi important était son rôle dans l'organisation, il était à présent comme tout le monde, concurrent pour le titre.


Et bien ça pour une nouvelle...

Oni se retourna vers les siens, les bras ouverts comme Jesus sur sa croix elle cria haut et fort de sa voix cristalline :

Mes amis ! Vous avez entendu ? Le Gaki show se tiendra ici... et ce.. Des lundi comme la règle le précise. Accueillons nos amis comme il se doit ! Momi, Sori allez chercher quelque chose à boire...

Oni souriait, intérieurement une excitante peur bouleversée son intestin. La soirée débuta dans la joie et la bonne humeur. Chaque délégation des grandes villes était accompagnée de leur juge et des deux suppléants. Soit une vingtaine de joyeux gamins profitant de quelque instant de détente avant d'attaquer le vif du sujet. Le repas toucha à sa fin. Et dans l'euphorie la plus totale, le tokyoïste repris de vive voix :

Demain la cérémonie d'ouverture aura lieu. J'offre le repas. N'oubliez pas le contrat.

Et sur ces mots le conseil se déchira. Hanji devait rejoindre sa famille pour fêter l'anniversaire de sa petite sœur. Déjà bien en retard, il ne laissa traîner derrière lui qu'un affectueux "à demain". Les deux filles elles, passèrent la nuit ensemble. Entre deux danses endiablées sous les draps Hate murmura :

Je le sens mal pour demain...
Ho... non, t'avais dit qu'on en parlerais pas ce soir
Désolée mais
Mais si tu continues je vais devoir être violente

Les inquiétudes de la jeune fille grandirent sous le regard attentif de la lune. Elle ne dormit pas de la nuit, tenant fermement dans ses bras sa copine assoupis. Elle passait en revu toutes les informations qu'elle avait au sujet des différents chefs d'états. Oni jouait dans la cour des grands et cela la terrifiait. Le jour arriva vite et avec lui la cérémonie d'ouverture.
De nouveau tous ensemble, la journée fut consacrée aux festivités. Les règles furent énoncées une par une et le traité du Gakido signé par les juges et les dirigeants. Les pièces d'argents réunis dans la boite au trésor et la pièce d'or dévoilée à la foule. Ce bijou, qui donnait au Gakikami le droit de diriger le pays d'une main de fer ou tout du moins le respect de tous ses confrères, serait remis samedi prochain au gagnant du Gaki show.
Les concurrents des différentes villes avaient tous de l'allure. Chacun d'eux sa façon de
procéder, leurs mots bien à eux, leur marque de fabrique.
Le chef d'Osaka était reconnu pour ses excellentes prestations, mais surtout pour la rapidité avec laquelle elle faisait craquer la barrière mentale de ses victimes. Les minutes disparurent les unes après les autres, suivis des heures jusqu'à ce qu'on se retrouve en début de semaine. Semaine qui fut terrible pour la grande ville d'Osaka. Plusieurs dizaines de suicide, si bien dissimulés que la population ne vit qu'une lourde répercussion de la crise économique. Quelques massacres aussi bien maquillés pour laisser croire ce que le bon peuple voulait voir. Les jours s'enchaînaient sans fois ni loi, à coup de phrases sanglantes, les concurrents taillaient leur chemin. Lorsque la mi-temps fut sonné. Mercredi, les éliminations faîtes, il ne restait plus que quatre joueurs en pistes. Les autres ayant score trop bas furent juste écartés. Ainsi Tokyo, Kyoto, Kobe et Osaka s'affrontaient en demi final durant cette journée. Le soir même le jugement tomba, Tokyo et Osaka se disputerait le titre vendredi. Loin de la fureur de la ville, Oni et Hate discutait de la bonne stratégie lorsque Hanji arriva en courant :

Oni déclare forfait !
Hein ?
Déclare forfait ! Dani, le chef de Kyoto s'est suicidé il y a une heure.
Quoi ?

Il s'est ouvert les veines en hurlant.

Les remords l'on eut ?

Momi l'a vu parler avec Ibu dix minutes avant. C'est pas une coïncidence !

L'atmosphère se teint d'une légère touche de frayeur. Hate se dégagea des bras de sa belle et ordonna d'une voix sans appel :

Abandonne.
Non
Elle a raison, abandonne
Non je ne peux pas j'ai signé
Et alors ! déconne pas, c'est qu'un jeu ok, alors abandonne ce type est dingue !

Oni se prit la tête entre les mains. Il était clair que Ibu, l'envoyé de Tokyo était un fou dangereux. Âgé de 17 ans et demi, c'était sa dernière année et loin d'être son premier concours. Contrairement à beaucoup, il ne reculait devant rien. Absolument rien. La bulle enveloppa de ses grands bras la gamine indécise et donnant comme dernier assaut quelques mots, les plus tendre et envoûtante qu'elle le pu :

Je t'en pris... si tu ne le fais pas pour toi, fais le pour moi... déclare forfait.

Hanji suppliait dieu de donner raison à son amie. Et après un long silence, oni déclara :

Ok... demain à la réunions j'informerais le conseil de ma démission.

Les soulagements retentirent dans la nuit noir. Le groupe d’amis resta longuement à regarder les étoiles. Les lumières de la ville rendaient le lieu spectaculaire. Vers trois heures du matin, les enfants reprirent la route de chez eux.

Chap 3 Gakidaisuki, amour toujours

Jeudi, en fin d'après midi, Hanji reçut un coup de file :

Hanji c'est Oni, Hate est avec toi ?
Non... elle devait pas te retrouver chez toi ?
Si, mais elle n'est pas venu... j'arrive pas à la joindre.

Ha bah tu sais, elle devait accompagner sa petite sœur à l'école, elle y est p'tetre rester pour s'assurer que tout s'passé bien.

Ouais... j'te rejoins à l'entrepôt dans une heure
Ok et appel moi si tu as du nouveau

Tous les enfants étaient réunis autour des deux derniers joueurs en liste. Le succès de la bataille en ravissait plus d'un. Vendredi était le dernier jour, avant la lute finale, les participants pouvaient déclarer un dernier mot. Hanji sourit à son amie attendant la démission tant espéré. Elle n'arriva jamais. Après les festivités, le garçon rejoint la fille :

Bordel mais qu'est-ce que tu fous ! T'es conne ou quoi ?!
TA GUEULE !
Hein ?!

Oni s'arrachait les cheveux, la sueur coulait sur son front. Son visage était défiguré par la colère. Le juge lui, restait dans
l'incompréhension. Mais devant tant de hargne, il sauta sur la jeune fille pour tenter de la clamer. La Gaki le repoussa violemment en criant, folle de rage :

IL A HATE !

Ses yeux étaient injectés de sang, sa mâchoire se serrait de plus en plus. Ses dents grinçaient devant son impuissance. L'autre restait bouche-bé. Terrifié d'une telle nouvelle. La folie le gagner aussi doucement qu'un coup de poignard traverserait une plaque de métal. Il frappa de toutes ses forces contre une porte qu'il brisa en morceau. Et souffla nerveusement :


Comment ça "il a Hate" ? Bordel... MERDE !

Le Gaki délivra toute sa fureur contre les murs de l'entrepôt tandis que la fille se tapait le crâne.

On prévient la police !
Pour leur dire quoi ? Hein Hanji pour leur dire quoi ? Il n'y a rien à faire, j'dois participer dmain
T'y pense pas ?
Sinon il la butte ! Ok !!

Silence. Elle avait raison, elle n'avait pas le choix si elle voulait la revoir.

Chap 4 Last tale, un Gaki de moins

Vendredi, il pleut, l'eau qui coule emporte avec elle le sang des mains de la jeune fille. Oni se tenait au milieu du salon. A ses pieds des cadavres. Son regard fixe était complètement vide. La tête baissée, sa bouche ouverte, on aurait dit une marionnette sans file. Dans sa main, un couteau couvert de sang. Horrible bourdonnement incessant qui saturait ses oreilles d'un insoutenable grésillement. Entre les décombres du massacres une voix colérique percuta l'assassin :

JE TE DETESTE !!! JE TE HAIE !!! COMMENT... co... COMMENT TA PU ME FAIRE SA !!!

Oni frissonna, comme si son enveloppe charnel était durement lapidée à coup de mots haineux. Incapable de regarder quoi que se sois, elle restait de marbre à cette situation. Devant elle gisait toute une famille, devant elle se dressait Hate.


REGARDE MOI !!! REGARDE MOI !!!!

La secousse fut assez violente pour qu'Oni redresse la tête. Ses yeux s'excusaient profondément, les larmes coulaient le long de ses joues. Ses lèvres se pinçaient sous la douleur jusqu'à ce que le sang dégouline de son menton.

Hate... hate... excuse moi... je n'avais pas le choix..

L'autre se mis à pleurer tout aussi fort. Comme un coup de poignard dans le cœur, bien plus douloureux de perdre la vie, elle perdait tout ce qui l'entourai. La bulle explosa en mille morceaux, s'effondrant, elle pleura à perdre lien avec la réalité. La dirigeante de Osaka accourut tout aussi vite. Lâchant le couteau elle s'empressa de prendre sa copine dans ses bras.

Disparaît...

L'ordre était donné, Oni savait pertinemment qu'elle n'aurait jamais son pardon. Elle savait également qu'elle n'avait pas eu le choix, mais comment expliquer ça? A partir de maintenant elle serait seule. Se refusant à un tel sort, elle entailla ses poignets férocement jusqu'à ce que les ténèbres la happent.
Le jeu était fini. Ibu était le nouveau Gakikami avec sa plus belle réussite : Le suicide d'Oni.


Dernière édition par Emu Osamaru le Lun 23 Nov - 22:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
White Rabbit
Follow me
Follow me
White Rabbit

Messages : 267
Date d'inscription : 01/10/2009
Age : 27
Localisation : Dans vos cauchemars...Où d'autre?
Emploi/loisirs : Je suis en retard !
Humeur : Ca...Calmons-nous !


Identity .
R.I.P.: Corps disparu ; emmené par Alice. Aucuns souvenirs.
Relationship .:
Character Sheet.:

Emu Osamaru (Finit ^^ ) Vide
MessageSujet: Re: Emu Osamaru (Finit ^^ )   Emu Osamaru (Finit ^^ ) Icon_minitimeSam 14 Nov - 22:30

    Bienvenuuuue ~
    Han TwT
    J'adore ton histoire... Comment expliquer... Hano...
    Oniiii.... Buuuulle.. Hanjiii... Mais c'est triste! Je commnçais à m'y attacher moi !
    J'adore l'idée des gaki et gakishow ( ca existe réellement? ° __ °" )
    et puis..KYAH ! BRS <3 ( je peux t'embêter un chitit peu par contre? >< Agrandir la largeur de ton n'ava à 150 ?<3 )

    Bref, j'aime ta fiche et ta façon d'écrire *w* fufu
    Validée of couuurse
    Je t'ajoute au goupe Murderer car tout cmme Elo, meme si c'est un suicide, il y a crime : 3 Un assassin faussement innocente nyu !

_________________

      Emu Osamaru (Finit ^^ ) Icon4rabbit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abyss
BLODDY S.N.O.W.
BLODDY S.N.O.W.
Abyss

Messages : 127
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 24
Localisation : Auprès d'Alice
Emploi/loisirs : La solitude
Humeur : Rêveuse


Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

Emu Osamaru (Finit ^^ ) Vide
MessageSujet: Re: Emu Osamaru (Finit ^^ )   Emu Osamaru (Finit ^^ ) Icon_minitimeSam 14 Nov - 22:33

Moi aussi chui fan (désolé de répondre) mais j'aime énormément ta fiche, ton personnage et tout et tout . C'est vraiment intéressant comme thème °°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emu Osamaru
Gakisama
Gakisama
Emu Osamaru

Messages : 51
Date d'inscription : 13/11/2009
Localisation : Not far from the old man's killer
Emploi/loisirs : Speaking player
Humeur : lucky lucky days ^^


Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

Emu Osamaru (Finit ^^ ) Vide
MessageSujet: Re: Emu Osamaru (Finit ^^ )   Emu Osamaru (Finit ^^ ) Icon_minitimeSam 14 Nov - 22:49

Merci monsieur le lapin *ç*
T'auras une carotte... yaha !
Et non les Gaki c'est juste la traduction de sale gosse en jap... et... l'histoire vient de ... mon manque de sommeil et d'un violent coup de tête après avoir lut la fiche de Elo =D
Et monsieur le rongeur vous avez tout droit en ce lieu, so je vais tenter d'agrandir mon avatar =)
Et dès demain soir je posterais mon premier rp... <3

merci encore...
Et et.... si je peux, j'aimerais beaucoup vous rencontrer en rp mademoiselle Abyss =)
Par ce que j'aime rp avec des gens de qualités et je sens que ce forum en est comblé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elora Elanor Wish
Into my World
Into my World
Elora Elanor Wish

Messages : 100
Date d'inscription : 07/11/2009
Age : 25
Humeur : Come On, Elanor, Come On !


Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

Emu Osamaru (Finit ^^ ) Vide
MessageSujet: Re: Emu Osamaru (Finit ^^ )   Emu Osamaru (Finit ^^ ) Icon_minitimeSam 14 Nov - 22:58

Très jolie fiche, très intéressante, l'histoire est vraiment originale, j'aime beaucoup beaucoup !
Emi-Chan est vraiment un personnage attanchant, je l'aime déjà tiens <3

J'espère que tu nous fera des RP aussi poignant !!
Bon courage pour ton RP de demain =D
Bisous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Emu Osamaru (Finit ^^ ) Vide
MessageSujet: Re: Emu Osamaru (Finit ^^ )   Emu Osamaru (Finit ^^ ) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Emu Osamaru (Finit ^^ )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{W}o.n.d.e.r Nightmare } * :: Once Upon A Time ... * :: Fiches de Présentations. * ::  Présentations Validées. *-