AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Delicious Illusion { Libre ♥ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice
Mad Princess
Mad Princess
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 07/11/2009

Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

MessageSujet: Delicious Illusion { Libre ♥ ]   Lun 28 Déc - 19:10


    De longues balancés. Une balançoire. On s'en foutrait.
    Deux mains solidement accrochés à deux cordes, le tout relier par une planche de bois suspendu à quelques grosses branches. Un bonheur qui passe de quelques centimètres à plusieurs centaines. Quelle naïveté. En face de ce jouet, un lac, le lac des Sanglots. Âmes torturées, et corps délabrés viennent y jeter leurs dépouilles, leurs entrailles, ce qu'ils ont sur le coeur, en passant des organes aux sentiments. Qu'espèrent-ils ? Leur expiation ? Curieux espoirs que celui de subir pour pardonner. Ils étaient déjà devenu fous et venaient étendre leurs larmes de folies, venaient pourrir le sol avec leur calme déraisonné. Rien ne tournait rond. Les gestes anodins se transformaient en causes d'une certaine chaine d'actions qui les affecteraient, leur voudrait du mal. Ce monde était dingue, et Alice entretenait son petit asile auquel elle s'attachait. Elle déclenchait cas par cas des troubles psychotiques, des symptômes, des souffrances factices. Une belle paranoïa, rendant les personnes ivres de sécurité qu'ils ne trouvaient pas. La mort, leur suicide restait le seul moyen de vivre tranquillement. Ils étaient sans cesse bouleverser par la réalité qu'ils déformaient. Dans leur tête, quelqu'un essayait perpétuellement de les tuer, les piéger. Ils vivaient dans la peur de l'autre, se refermaient, et puis, crevaient. La schizophrénie, quand être seul devient trop dur, on devient deux, et on s'imagine passer des obstacles, réussir alors qu'on s'enfonce dans ses délires. Les mots sont alors des ennemis, aucunes émotions ne peut plus être expliqués, on panique, on ne comprends pas. On bredouille. Des troubles affectifs peuvent quelques fois intervenir, agressant l'être qui a par exemple toujours été là pour soi. Ces personnes sont déformés par la rage, se font mal et heurtent autour d'eux sans se rendre compte. Ou alors, ils se jettent dans les bras de leur ennemis, soudainement attaché au point que des vieilles sensations masochistes réapparaissent. Tout le monde devenait fou dans ce pays, ce royaume car rien ne les aidait à regarder à l'endroit. Les aiguilles tournaient à gauche, les verres tombaient en haut, et pour tomber, il fallait sauter.
    Alice se balançait doucement, rire au coeur, éclairant avec son sourire la tristesse du lieu. Quelques fois, elle apercevait au loin, quelques folles personnes qui tentaient de se noyer. Petits idiots, la petite fille les sauvaient. Si tout le monde mourraient, il n'y aurait plus personne à torturer ! Les hommes et les femmes, ressortaient alors de l'eau, hébétés de respirer l'air aquatique. Alors, sur leur visage, se dessine la plus vilaine des expressions pour un habitant de ce monde. Un sourire, un bonheur, de vivre. Ils croient que cette petite escapade sous le lac les a lavé de leur pêchés, de leurs folies. Ils repartent, guilleret, persuadés d'être la normalité la plus inexistante. Ils renaissent, avec des projets, des rêves, ils vivent. Ils pensent tout surmonter, tout obstacles, toutes personnes lorsque qu'ils aperçoivent leur reflet. Un miroir, une vitrine, du verre, une flaque, eux.
    La petite fille regarde ses pieds s'élever au niveau des arbres, délicieuse illusion. Les petits nœuds sur les chaussures lui font une allure d'enfant sage. Elle descend alors de la balançoire, laissant l'objet au dépourvu du vent, qui ne manque pas de le faire tournoyer. Elle enlève alors ses chaussures, ôte ses bas blancs et foule de ses pieds nus l'herbe verdoyante. Le ciel est gris, le lac est triste et autour respire la vie. Alice fait tourner sa robe, naïvement, et caresse le tissus criblés de motifs enfantins. S'allongeant doucement par terre, dans son habit crémé, c'est une petite poupée. Cassée. Elle grimace. Fais mine de tordre ses bras, ses jambes. Elle ferme ses yeux et respire la beauté du lieu. Doucement, sa peau d'ivoire se déplace, pour laisser deux petites lèvres parler. Une mélodie s'en échappe et vient gouter à l'extérieur de ses pensées.

    « Je suis... Une petite pomme ! ♫ Et je vais te croquer, petit vers, comme tu m'as dévoré ! ♥️ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
V.Am.Pi.Re ♣
V.Am.Pi.Re ♣
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 11/11/2009
Age : 24

Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

MessageSujet: Re: Delicious Illusion { Libre ♥ ]   Mar 29 Déc - 19:41

Le lac des sanglots autant dire que c'est un nom tout à fait délicieux pour les tueurs enfin les yokais comme Terra. Il n'était pas encore arrivé dans ce lieu, profitant des quelques personnes qu'il rencontrait pour les charmer et les torturer avec plaisir. Certes, le yokai avait des ordres particuliers venant de la reine, mais il s'en fichait, préférant faire pour lui-même. Bien sûr tout en discrétion, car il n'a pas envie d'être réduit au néant. Terra entendit enfin le bruit de l'eau ou plutôt un chant. Il l'écouta et fut curieux de savoir qui chantait ses mots. Ses pas l'amena donc près de la personne. Le vampire la regarda comprenant qui elle était. Comment une reine pouvait bien se promener ici toute seule ? Enfin d'un côté, elle savait se défendre. Il se rapprocha et décida de parler d'une voix calme avec tout le respect possible :
" Votre majesté ou dame Alice comme vous préférez, mais je ne pensais pas vous voir dans un tel lieu. "
Une courbette est toujours la bienvenue, pour faire bonne impression à une fille de haut rang. En réfléchissant, Terra aurait bien voulu tracer son chemin sans la rencontrer, mais le destin avait voulu en décider autrement. D'une petite voix, il demanda :
" Accepteriez-vous un petit yokai comme moi pour vous tenir compagnie ? "
Pourquoi essayer de faire semblant à être poli. Ce n'était pas dans ses habitudes. Allait-il réussir à ne pas se trahir et dévoiler qu'il ne l'obéissait pas vraiment, ou sera-t-il comme les humains, peureux comme tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice
Mad Princess
Mad Princess
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 07/11/2009

Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

MessageSujet: Re: Delicious Illusion { Libre ♥ ]   Mer 30 Déc - 15:11

    « Le destin veut ta mort. Tu y crois ? »

    Le destin, c'est moi.
    Quelle utilité de prononcer son rang, son nom accompagné de quelques mots ? Il s'use pour rien ce gamin. Alice étira un peu la tête pour apercevoir le jeune homme dans son champ de vision. Il exécuta un semblant de courbette à moins qu'il n'ait vu quelque chose sur le sol et que cela l'émotionna au point de se pencher ? Alors ainsi, il ne pensait pas la voir ici. C'est vrai, qu'a à faire une Reine sur son Royaume ? Mais cette fois-ci, sa majesté sera pleine de bonté, et ce petit abruti rempli de bonnes intentions et d'ironie à revendre ne finira pas en ragout. Un peu de gentillesse dans ce monde de sang, de guerres psychologiques.

    « Accepteriez-vous un petit yokai comme moi pour vous tenir compagnie ? »

    La reine passa sa langue sur ses lèvres pour les humidifier lentement. Comment pourrait-elle être gentille quand elle entendait ces mots.

    « Crétin. Tu crois que je te créer pour que tu te définisses comme un... Petit Yokai ? Ne soit pas modeste. Ici, la modestie est inutile. Alors relève ton maigre statut et ton faible esprit, je t'ai créer pour être grand et majestueux. »

    Ces paroles dîtes, la demoiselle leva la tête vers son interlocuteur. Terra Venderta, petit être qui se délectait de son teint clair et son charme ravageur. Si seulement il savait que sa vie humaine n'était pas glorieuse, pire, honteuse. Trahisons, crimes morales ou même physiques. Et après tout cela, il se tenait tout de même debout car il avait oublié, grâce à Alice. " Qu'il oublie sa vie précédente pour que ses souvenirs ne le gêne pas dans cette vie-ci. "
    C'est ça. Soit inconscient, vis sans te douter des insanités qui te hantent silencieusement, qui frôle ton âme. Ces petites piques qui frappe ton esprit, les ressens-tu ? Ce sont tes remords, qui te rappellent leur existence, mais faute de savoir quels sont-ils, tu les ignore et ils meurt tout simplement.


    « Ou veux-tu aller ? Ne gambade pas plus loin. Je ne t'invite pas à rester, je t'invite pas à ne pas partir. Cela te suffit pour rester, vil arrogant ? »

    Alice ne distinguait pas son jeu, ne cherchait pas à rentrer à l'intérieur. La petite fille était fatigué pour s'immiscer dans les folies de ses invités. Qu'il se détruise tout seul, cela fait bien plus mal. Elle fixa cet être qui se tenait devant elle. Des cheveux blonds qui s'obstinaient à se dessiner boucler avec une couleur de soleil doré, une couleur d'enfant dangereusement utilisé pour séduire et tuer. Des yeux de chats par la pénombre, des reflets rouges mais aucune teinte. La lumière environnante agressait bien trop la pupille pour en distinguer la réelle nature. Ses lèvres sont maquillés de rouge, ou alors est-ce du sang frais ? Mais cela ne coule pas, ce n'est que du maquillage en attendant une victime. Ses ongles, grossièrement masqué par... Du noir, du marron, du sombre. C'est abjecte. Rien de plus beau que la couleur d'une chair recouverte d'un ongle, un petit rose dans lequel on aimerait croquer délicieusement. Les doigts de Terra, on aurait plutôt envie de recracher cette partie. Mais malgré le fait qu'il soit frêle, son corps n'est pas fait pour être désossé facilement. Du solide.
    Alice se lève et de sa petite taille, touche le menton de son invité, l'air sévère.


    « Si tu crois que je vais me contenter de ça... Quelques paroles ironiques -et encore, si peu- Crache ce que tu as sur le coeur, jette ta haine dans cette eau. L'endroit est plutôt bien choisi, tu ne crois pas ? »

    Retirant son doigt qui prétentieusement avait égratigné la chair du jeune homme, la petite fille remit ses chaussures et s'approcha du lac. N'osant pas mettre un pied dans l'eau, finalement elle y plongea sa main et fit mine de gouter l'eau. Salée. C'était réellement des larmes. Quelle magnifique invention, ce dépotoir de tristesse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Terra
V.Am.Pi.Re ♣
V.Am.Pi.Re ♣
avatar

Messages : 70
Date d'inscription : 11/11/2009
Age : 24

Identity .
R.I.P.:
Relationship .:
Character Sheet.:

MessageSujet: Re: Delicious Illusion { Libre ♥ ]   Dim 10 Jan - 16:39

A quoi bon faire semblant, puisque sa majesté prenait ses paroles comme des choses qui n'ont vraiment pas de sens. Le destin voulait donc sa mort ? Était-ce au moins la vérité ? De toute façon, même si on pouvait être gentil avec elle, peut-être que sur un coup de tête, la vie du yokai pourrait bien devenir que néant. Il plongea son regard dans celui de sa reine, avant de répondre d'une voix calme :
"Dois-je vraiment vous répondre comme je l'entends ? Si le destin veut ma mort, je ne pourrai pas m'y opposer, mais franchement je préfère encore ne pas y croire et profiter du corps que vous m'avez donné."
Il avait été donc créé pour être grand et majestueux ? Des sottises tout ça ! Il était pourtant bien inférieur à plusieurs yokais de ce monde, mais il n'était pas non plus le dernier. L'androgyne s'il n'avait pas eu de respect pour sa maîtresse, il aurait baillé pour exprimer son ennuie. Elle ne l'invitait ni à rester, ni à partir. En gros que devait-il faire ? Il se mit à réfléchir longuement, laissant un silence régnait, puis répondit :
" Je vais rester, parce que je l'ai décidé. "
En disant ses paroles, il voulait d'un côté lui montrer, qu'il pouvait prendre des décisions sans être influencé par quiconque, même par la demoiselle. En aucun cas, il ne voulait qu'on les prenne comme quelques choses de déplacé, arrogant. Un léger frisson traversa son échine, quand il sentit les doigts de l'autre sur son visage. Cracher ce qu'il avait sur le coeur ? Pourquoi lui faire plaisir ? Il tourna la tête vers l'eau, qu'il contempla plusieurs minutes et laissa échapper quelques mots :
" Je dois dire que oui, c'est marrant à quel point les humains peuvent être... si désespérant. "
Il plaça sa main sur l'égratignure et s'allongea dans l'herbe, son regard posé sur Alice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Delicious Illusion { Libre ♥ ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Delicious Illusion { Libre ♥ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
{W}o.n.d.e.r Nightmare } * :: Zone Rp * :: « Wonder Nightmare. ::  Le lac des Sanglots.-